Cosa fare a Lecce? Ecco i consigli della nota rivista "Elle"

Venerdì, 29 Aprile 2016 17:09
Cosa fare a Lecce? Ecco i consigli della nota rivista "Elle"

"Elle", la nota rivista francese di moda, bellezza e intrattenimento, parla di Lecce e delle sue meraviglie, dedicando alla città barocca un articolo sul portale www.elle.fr

 

Que faire à Lecce, la divine et gourmande destination italienne!

1/8 Dans le talon de la Botte italienne, dans le sud des Pouilles, Lecce est un théâtre de l’art baroque. Une échappée divine et gourmande au printemps.

2/8 Splendeurs baroques
Lecce est au style baroque ce que Florence est au style Renaissance : la Mecque ! Le « Barocco Leccese » doit tout au calcaire doré de la région, très malléable, dont les architectes des XVIe et XVIIe siècles ont fait des merveilles. Statues, motifs végétaux, gargouilles, chapiteaux et colonnes envahissent les monuments, plus somptueux les uns que les autres. Premier choc : la Piazza del Duomo, l’une des plus belles d’Italie. On y admire notamment la cathédrale, son campanile, le palais archiépiscopal et quelques palazzos… Puis on se perd dans les ruelles, et, à chaque coin, on tombe sur des édifices raffinés, des églises flamboyantes, des placettes exquises. Les petites villes alentour sont également renversantes, l’une de nos préférées est Nardo, sa Piazza Salandra, pur joyau baroque, ave c ses balcons et loggias richement travaillés, et sa colonne de la Vierge spectaculaire. Bref, la région du Salento (le talon de la Botte) garantit des balades architecturales inoubliables.

3/8 Bars à l’italienne
À Lecce, les bars sont une véritable institution. Le matin et l’après-midi, c’est « caffè leccese », un café glacé au lait d’amande amère (Caffè Cittadino, Via Rubichi, 35). À partir de 19 heures, la foule se presse et déborde dans la rue pour admirer Diego, du Quanto Basta (via Paladini, 17), qui fait le show en dansant avec ses shakers. On aime aussi la Cotognata Leccese (Viale Marconi, 51), où un barman très smart mixe avec talent jus de grenade fraîche et prosecco. Autre bon spot : le bar Doppiozero (Via Guglielmo Paladini, 2), près du Duomo, où il fait bon boire un verre en mangeant une assiette de prosciutto.

4/8 Entre deux mers
Lecce se situant dans le talon de la botte italienne, tout en bas des Pouilles, la mer n’est jamais très loin. On a le choix entre la côte adriatique (à une dizaine de kilomètres), où l’on va boire un verre sur la plage chez Mora Mora (Litoranea San Cataldo), et la côte ionienne (à environ 40 kilomètres), où l’on craque pour Gallipoli, un élégant petit port de pêche entouré de criques idylliques. Un peu plus loin, en sortant de la ville, ne ratez pas Lido Pizzo, une plage cachée dans les dunes et les mimosas.

5/8 Ambiance vintage
Dans les petites rues de Lecce, on découvre des brocanteurs, des restaurateurs de meubles et des boutiques charmantes. Nos coups de coeur : Nostal gia Del Passato Di Anastasia Marco (Via Palmieri, 63), où l’on trouve de la vaisselle, des miroirs et des lustres anciens à petits prix ; la boutique Atika (Via Rubichi, 13), où Antonio Franco réalise des vêtements au look années 50 avec de vieux tissus et propose tout un bricàbrac de déco ; Ijo’ Design (Via Palmieri, 4749), où foulards et serviettes sont tissés à la main sur des métiers traditionnels ; et, enfin, Come Bio Comanda (Via Palmieri, 30), qui propose des produits naturels fabriqués par des moines.

6/8 Retraite spirituelle
En plein coeur de Lecce, on loge dans un lieu plein d’esprit. Giacomo et sa soeur Antonia ont restauré avec amour un ancien édifice du XVIIe siècle, adossé aux murs d’enceinte de la vieille ville. Ils l’ont appelé La Fiermontina, en hommage à leur grand-mère Antonia Fiermonte, originaire de la région, une forte tête artiste et indépendante qui vécut à Paris dans les années 30. L’hôtel – seize chambres seulement – est un havre de paix, entouré d’un jardin d’oliviers centenaires et d’orangers parfumés. Simone, le jeune chef, vous fera goûter aux spécialités locales, les ciceri e tria, mélange de pâtes cuites et frites, de pois chiches et d’herbes aromatiques. Ses spaghettis aux tomates fraîches et à la ricotta sont tout autant délicieux. Hautement recommandé également : le petit déjeuner au soleil, au bord de la piscine (Piazzetta Scipione De Summa, 4, chambre double à partir de 220 €, lafiermontina.com). Pour ses hôtes, Giacomo fait souvent appel à Ylenia Sambati, qui connaît le Salento comme personne et vous organise aussi bien des pique-niques chics que des balades à cheval sur la plage (yltourpr.com).

7/8 Gourmandises tradi
Si l’Italie est « golosa » en général, le Salento l’est tout particulièrement. En témoignent les antipasti à tomber, cuisinés par des femmes du coin, chez Da Fabio Ristorantino, à quelques kilomètres du centreville (Piazza Pertini, 7, à Zollino) : boulettes d’aubergine à la menthe, beignets de ricotta et écorce de citron, moules farcies, raviolis aux asperges sauvages… Pour s’initier aux autres trésors locaux, cap sur la Masseria Cinque Santi (Via Provinciale per Lecce, à Vernole), où les dames de la famille vous régaleront de burrata et de fromages de chèvre ou de brebis. On ne manquera pas non plus les glaces onctueuses à souhait de la Natale Pasticceria (Via Trinchese, 7), le pasticciotto (minitourte fourrée de crème citron) d’Il Fornaio (Piazza Sant’Oronzo, 23). Dans cette boulangerie toute simple, on trouve aussi des orecchiette maison (pâtes en forme de petites oreilles) à la farine bise, à tomber ! Enfin, sur le rivage de la mer Ionienne, on goûtera aux fameux gamberoni (grosses crevettes) crus marinés à l’huile d’olive chez Marechiaro, réputé pour ses plats ultra marins (Lungomare G. Marconi, à Gallipoli).

8/8 Y aller
Le plus simple est de se rendre à Bari avec Ryanair (ryanair.com). À partir du 29 juin, Easyjet assure une liaison pour l’été vers Brindisi, plus proche de Lecce (easyjet.com). Dans les deux cas, il faut louer une voiture ou prendre un bus pour rejoindre Lecce.

 

FONTE: http://www.elle.fr/Loisirs/Evasion/lecce

 

Lascia un commento

Assicurati di inserire (*) le informazioni necessarie ove indicato. Codice HTML non è permesso.